Nombre total de pages vues

jeudi 18 janvier 2018

Turin - Mole Antonelliana - Musée du cinéma et Restaurant Pautasso

Mercredi après-midi et soir 27 septembre 2017

La Mole Antonelliana
Une visite du Musée du cinéma s'impose. Ce musée a été créé en 1996 dans la Mole Antonelliana (d'après le nom de l'architecte Antonelli), un édifice qui était destiné à l'origine à devenir le lieu de culte de la communauté juive de Turin. Vu le coût de la construction la commune de Turin en est devenu le propriétaire.
Elle est devenue le symbole de la ville comme la Tour Eiffel de Paris.

Avec le quasi départ de Fiat Turin a dû réinventer la ville qui n'était donc plus  la capitale de l'industrie, mais elle est devenue celle de la culture avec son musée égyptologique, le deuxième plus important au monde après celui du Caire, celui de l'automobile, son festival du cinéma, son Salon international du livre ou encore celui du goût dans la mouvance du Slow Food. Et donc le Musée du Cinéma. Le nombre de touristes a flambé depuis.

La plupart des musées ont leur jour de fermeture le lundi, mais pour visiter ce musée ne vous pointez pas le mardi, ce qui nous est arrivé. Nous y sommes donc retournés le mercredi.


Vue sur Turin
Une des attractions de ce musée est l'ascenseur panoramique au centre du musée, avec une cabine aux parois transparentes, qui effectue sa course verticale en 59 secondes, et qui permet d'atteindre en un seul trait, la plateforme panoramique du dôme, à 85 m, d'où on peut admirer le panorama de la ville. Profitant qu'il n'y avait pas beaucoup d'attente et j'ai commencé ma visite du musée par l'ascenseur.
Vue sur La Basilique de Superga que nous avons visitée 2 jours avant
Pour visiter ce musée il faudra plusieurs jours tellement il est grand. Je m'y suis perdue un peu et à un moment je ne faisais que tourner en rond sans trouver la sortie.
Au rez-de-chaussée on peut s'installer confortablement sur les chaises longues pour regarder un film. J'ai fait l'essai, mais j'ai failli m'endormir.

Décor d'un saloon d'un western

Quelques objets ayant appartenu à Marilyn Monroe

Quelques dessins de Federico Fellini


Je n'ai visité que 3 étages des 5 disponibles, la fatigue commençait à se faire sentir. J'ai bien aimé voir comment on réalise des films avec des animaux qui semblent savoir parler et comment on filme une actrice galopant sur un cheval factice et beaucoup d'autres petits films projetés partout dans le musée.


Le soir j'ai tenu à dîner au Restaurant Pautasso qui nous avait été recommandé par notre guide Luisa Boscolo et où on peut déguster la cuisine traditionnelle du Piémont.
Je ne l'ai pas regretté, car c'est le meilleur restaurant où j'ai mangé pendant notre séjour à Turin. L'accueil y est chaleureux et le patron très sympathique. J'avais envie de découvrir une entrée et un plat, mais j'avais déjà vu à d'autres tables que les portions étaient très généreuses. Nous étions deux à table et quand nous avons demandé s'il était possible de partager l'entrée et le plat de résistance à deux le patron n'a fait aucun problème. En entrée nous avons choisi la fameuse Bagna Cauda (Bagna Caòda en piémontais) : des légumes pour la plupart crus q'on trempe dans une sauce chaude à base d'ail, anchois et huile d'olive. J'ai adoré et j'ai préparé par la suite la recette de ce plat à la maison.
La sauce à l'ail, anchois et huile d'olive servie dans des petits réchauds individuels (“sciunfiette”)


En plat de résistance nous avons choisi la Tagliata di sotofiletto di Fassona Piemontese. La Fassona est une race de boeuf de la région du Piémont, une viande qui fond dans la bouche.


Et il fallait bien finir le repas avec la dégustation du fameux dessert piémontais : il Bonèt, un délicieux flan au chocolat et amaretti. Je mets ce restaurant dans mes bonnes adresses. J'ai promis au propriétaire du restaurant que j'écrirais un article sur son établissement. Il doit se dire que je l'ai oublié, mais tout arrive...

Notre séjour commence à toucher à sa fin. Demain nous devons reprendre l'avion à 18 heures, donc il nous reste encore une journée à nous balader dans la ville. Visite libre et nous avons déjà un projet de visite, pas de musées, pas d'églises, mais un quartier très spécial de Turin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly