Nombre total de pages vues

vendredi 30 juin 2017

Salade de fenouil, de feta et de melon à la menthe de Gordon Ramsay


Ingrédients :

2 bulbes de fenouil
1 melon charentais ou 1/2 cantaloup
100 g de feuilles de salade mélangées
200 g de feta
1 bouquet de feuilles de menthe finement ciselées
3 càs de vinaigre de vin blanc
le jus de 1/2 citron
10 cl d'huile d'olive
sel et poivre

Préparation :

Tranchez le fenouil le plus finement possible, idéalement avec une mandoline
Plongez-les dans un bol d'eau glacée et réservez
Pour la vinaigrette mélangez le vinaigre de vin, le jus de citron et l'huile d'olive
Salez et poivrez à vôtre goût
Coupez le melon en deux, épépinez-le, coupes-le en fines tranches et épluchez-le
Égouttez le fenouil et essuyez-le avec du papier absorbant, puis dressez-le sur un plat avec les feuilles de salade
Disposez les tranches de melon 
Émiettez la feta par-dessus
Ajoutez la menthe à la vinaigrette et arrosez-en la salade au moment de servir.





mercredi 28 juin 2017

Toscane : Montecatini

Retour à mercredi
Jeudi 20 avril 2017
Cappuccino  et sfogliatella
Les deux premiers jours de notre séjour en Toscane nous avions quartier libre. Le 3me jour il était prévu une visite de Florence. Nous avons donc décidé de consacrer notre premier jour de libre à Montecatini et le 2me jour à Florence qui mérite bien 2 visites, et même plus.

Montecatini est une station thermale qui a perdu de son aura. Tout comme en France les stations thermales en Italie ne sont plus vraiment en vogue, mais elles ont conservé leur allure de la belle époque. Notre accompagnateur nous avait donné une adresse pour un bon café accompagné d'une pâtisserie, et les endroits à visiter. 

En partant le matin de notre hôtel nous nous sommes donc arrêtées à l'adresse de notre accompagnateur pour prendre un cappuccino accompagné d'une sfolgiatella. Il faut savoir que le cappuccino ne se boit que le matin jusqu'à 11 heures. Ne faites jamais l'erreur de commander un cappuccino plus tard, ou pire encore après un repas ! C'est une insulte à la gastronomie italienne et on vous prendra vraiment pour un plouc.

Marché couvert de Montecatini


En oui, les commerçants ambulants s'insurgent contre la loi Bolkestein (un commissaire européen neerlandais !) qui veut réguler les marchés.
Pour l'instant on continue à vendre au marché des soutiens gorges, corsets etc.
A midi nous avons mangé une pizza à la terrasse de Donchisiotte au centre de Montecatini.

Puccini, natif de Lucca, est omniprésent en Toscane. Nous le rencontrerons de nouveau à Lucca.
Terme Excelsior est encore un exemple de cette gloire du passé. Vous pouvez y faire des séances de massage, des cures de beauté et profiter du spa. Des concerts y sont donnés dans la salle ronde.
Après notre balade en ville nous décidons de prendre le téléphérique pour visiter Montecatini Alto.
Le funiculaire couvre une distance de 1 077 m sur un dénivelé de 234 m en 8 minutes environ et se déplace à une vitesse de 2,5 m/s. Le trajet s'effectue toutes les 30 minutes sur une ligne à voie unique par deux wagons nommés Gigio et Gigia (de 40 personnes chacun) avec un évitement à mi-parcours. 
Nous y avons rencontré installés à une terrasse quelques co-voyageurs qui étaient déjà à leur nième apéritif. Ma soeur les a rejoints pendant que j'ai continué la visite de cette partie de la ville.
Tout à fait en haut on peut admirer cette tour qui faisait parti d'un château.



A notre descente nous croisons à l'évitement le wagon qui monte.
Nous rejoignons notre hôtel. Ah, il faut que je vous montre l'ascenseur de l'hôtel. Nostalgie.

lundi 26 juin 2017

Minestra di farro garfagnino - Soupe de farro (épeautre) uit Garfagnana


Quand j'étais en vacances en Toscane avec ma soeur nous avions remarqué qu'en face de notre hôtel à Montecatini un événement était organisé aux Termes Tettuccio, une très belle station thermale.
Terme Tettuccio à Montecatini

J'avais déjà envie d'y faire quelques photos et nous en avons profité pour nous "infiltrer" dans cette soirée organisée en l'honneur de la sortie du livre : "L'Arte in Cucina" avec comme sous titre "Gli artisti incontrano gli chef" (Les artistes rencontrent les chefs). On nous a servi des apéritifs et des charcuteries de la région et nous nous sommes rapprochées du stand où on pouvait consulter ce magnifique livre. 
Présentation du livre "L'Arte in Cucina"

C'est un peintre italien qui a eu l'idée de réunir des artistes peintres et des chefs de cuisine dans un seul livre. Toutes les deux on bavait devant ce livre et ma soeur a décidé de me l'offrir avec quelques mois d'avance pour mon anniversaire. Merci !! En hollandaise qui se respecte elle a essayé de négocier un prix si elle en achetait 2, mais comme il était vendu déjà à un prix d'introduction très avantageux, cela n'a pas marché. Mais elle sait que chez moi elle pourra le consulter et faire des photos des recettes qui l'intéressent.


Les recettes proposées sont celles de chefs de restaurants renommés en Italie. Ne vous attendez donc pas à des détails inutiles comme "éplucher les pommes de terre", "laver les pommes de terre". Non, ils disent "cuire les pommes de terre" sans préciser qu'il faut de l'eau et une casserole et qu'il faut la mettre sur le feu. Mais bon, même la plus modeste cuisinière sait cuire les pommes de terre sans toutes ces précisions.

Voici donc la première recette de ce livre que j'ai préparée et qui nécessite quelques précisions. Les haricots et le farro utilisés dans cette recette sont des IGP. Dans la région de Garfagnana en Toscane on cultive le farro, souvent traduit en français par épeautre. En fait ces deux céréales sont des cousins, mais on peut à la rigueur remplacer l'un par l'autre, ce que j'ai fait. Je ne sais pas si le farro se trouve en France, j'interrogerai mon épicier italien à Perpignan. 
Quant aux haricots secs Lamon utilisés dans cette recette, il s'agit d'une variété rose de la région Vénétie, mais pour moi vous pouvez utiliser des borlotti, sinon choisissez une bonne qualité d'haricots blancs.


Ingrédients :

400 g de haricots secs "Lamon"



fagiolo di lamon badana
Haricots Lamon
100 g farro uit Garfagnana (ou petit épeautre)
1 oignon
1 gousse d'ail
1 feuille de laurier
1 feuille de sauge
1/2 verre d'huile d'olive extravergine
1/2 verre de vin rouge
sel et poivre blanc

Préparation :

Laisser tremper les haricots pendant 12 heures, puis les cuire et ensuite les réduire en purée (garder l'eau de cuisson)
Dans un peu d'huile d'olive faire dorer l'oignon émincé ensemble avec l'ail écrasé. Ajouter le laurier et la sauge. Déglacer avec le vin, laisser mijoter quelques minutes, puis réduire ce mélange dans le blender en une purée homogène (enlever d'abord la feuille de laurier)
Cuire le farro dans l'eau de cuisson des haricots pendant 20 minutes. Ajouter à la fin la purée de haricots et la crème d'oignons
Servir avec une pincée de poivre blanc, quelques brins de romarin émincés et un filet d'huile d'olive.

samedi 24 juin 2017

Saintes Maries de la Mer

Quelques chevaux de la Manade des Baumelles
Au mois d'août 2016 j'ai organisé pour ma famille venue en vacances de Hollande et pour les membres du Cercle Néerlandais Catalunya une visite à Saintes Maries de la Mer. J'avais prévu au programme un déjeuner à la Manade des Baumelles, (manade = troupeau), puis visite du village et pour terminer une balade en bateau en mer et sur le Petit Rhône.
Les petites filles donnent le foin aux chevaux


Voilà une belle tablée

En entrée on nous a offert une assiette de tellines que j'ai oublié de prendre en photo. Mais voici quelques plats commandés par les convives, les uns aussi bons que les autres. On nous a servi des portions bien généreuses et je peux recommander ce restaurant typique pour la Camargue. On peut également assister à un spectacle organisé par Les Baumelles, mais comme notre planning était déjà assez chargé, je n'ai pu l'inclure dans mon programme.




Avant le départ du bateau nous avons eu le temps de visiter le village et sa belle église. Pour la voir de l'intérieur mieux que mes photos regardez cette photo panoramique. Vous pouvez même descendre dans la crypte en cliquant sur la flèche dans la photo.

Saintes Maries de la mer est très connue pour son pèlerinage de mai (le 24 et 25), organisé sur place pour les Gitans et Gens du Voyage venus de toute la France et de l'Europe. Leur présence dans le village, avec leurs nombreux fourgons et caravanes, donne à tout le pays une coloration très particulière et festive. Je n'y ai jamais assisté, mais j'espère bien m'y rendre l'année prochaine. La statue de Sainte Sara est portée par les Gitans qui l'invoquent comme leur patronne. Une immense foule de plusieurs milliers de personnes accompagne cette procession en souvenir de l'arrivée des Saintes par bateau vers l'an 45 et de la première évangélisation de la Provence. La légende chrétienne nous présente Sara comme l'humble servante, la familière, qui pleure sur la grève le départ de ses maîtresses Jacobé et Salomé, que la fureur des Juifs a jetées avec d'autres dans cette "barque sans rame ni voile". Révoltée, Sara veut partager le sort des condamnées. Alors, Salomé lui jette son manteau sur lequel elle marche à travers les flots et vient prendre place auprès de ses amies.
La barque avec Jacobé et Salomé

Sara
On habille régulièrement la statue de Sara d'habits neufs qui s'amoncellent sur la frêle statue qui grossit de jour en jour, et dont le noir visage pâlit sous les attouchements des visiteurs.
Sara

Des remerciements et demandes d'aide à Sara sont  déposés dans cette boîte.

Les petites statuettes de Sara sont vendues comme souvenir ainsi que les flamants roses en peluche.

En fin d'après-midi nous embarquons sur "Le Camargue" pour une promenade en mer et sur le Petit-Rhône.
Les "carrés" ou "carrelets" sont des filets que les pêcheurs descendent pour attraper des poissons.
Les taureaux et chevaux avec la gardianne
Les taureaux de Camargue ont des cornes en forme de harpe et sont utilisés pour les jeux où les "Raseteurs" doivent essayer d'attraper la "Cocarde" fixée entre les cornes. Les taureaux ne sont pas tués lors de ces jeux.
Les chevaux naissent noirs ou marron, mais deviennent peu à peu gris et à l'age de 5 à 7 ans ils sont tout blancs comme leurs parents. Le gardian utilise les chevaux pour rassembler les taureaux qui vivent en liberté. Chaque taureau dispose de 3 hectares de terrain.

Après cette balade en bateau il était prévu qu'on rentre à la maison, mais ma famille venue de Hollande a tellement apprécié l'ambiance du village qu'on a décidé d'y passer la soirée. Après avoir flâné dans les petite rues commerçantes nous atterrissons à la terrasse de chez Fanneù où nous avons mangé une belle salade.




jeudi 22 juin 2017

Le véritable Guacamole mexicain

Encore une recette de Margarita Carillo Arronte extraite de son livre "Mexico" The Cookbook. Celle que ma collègue mexicaine m'avait donnée est presque identique.

Ingrédients :


1/2 oignon rouge 
1 piment serrano 
1 jus de citron vert 
1/2 bouquet de coriandre 
1 tomate (facultatif) 
2 avocats bien mûrs 
1 cuil. à soupe d'huile d'olive 
sel de mer 
tortilla chips 

Préparation :

Pelez et émincez l'oignon rouge en petits dés. Épépinez et émincez la tomate, ciselez la coriandre, coupez les avocats en dés et émincez le piment. 
Dans un bol, mélangez l'oignon rouge, le piment, le jus de citron vert, la coriandre et la tomate. Salez. 
Incorporez délicatement les avocats et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez l'huile d'olive et mélangez. Servez avec des tortilla chips. 
Il est recommandé de préparer le guacamole à la dernière minute pour éviter que l'avocat ne noircisse. Au lieu d'incorporer la tomate à la préparation, elle peut servir de déco autour du guacamole. 

mardi 20 juin 2017

Toscane : Siena et San Gimignano

Mercredi 19 avril 2017

Après mon voyage en Toscane au mois d'octobre 2016 ma soeur m'a fait savoir qu'elle aurait bien aimé y aller aussi. Alors je lui ai dit que je serais partante d'y retourner avec elle et nous avons décidé de profiter de mon passage aux Pays-Bas au mois d'avril pour choisir un voyage en Toscane de 10 jours en partant des Pays-Bas. Pour moi ce voyage avait un intéret par rapport au précédent, c'est que nous avions au programme en plus Florence et San Gimignano. En plus j'avais espoir de pouvoir prendre quelques photos du paysage toscan.

Nous sommes parties le 17 avril en touringcar en passant par l'Allemagne, où nous avons passé la première nuit. Le parcours passait le lendemain par l'Autriche où nous avons même eu de la neige.
Neige en Autriche

En fin d'après-midi nous arrivons à notre destination en Italie : Montecatini Terme où nous logerons pendant tout le séjour au Grand Hôtel du Park et Regina.



De là nous sillonnerons la Toscane les jours suivants. 

Le petit déjeuner et le repas du soir se prenaient à l'hôtel. 
Tous les soirs on nous proposait un buffet de charcuteries et salades, suivi d'un choix entre deux plats.
Le buffet des entrées du soir
Légumes grillés et crudités

Une soupe de légumes toscane
Après notre première nuit à Montecatini nous partons pour Siena et San Gimignano. Les deux villes font partie du patrimoine mondial de l'Unesco. Notre guide nous a commenté les monuments que j'avais déjà visités en octobre. J'ai consacré plusieurs articles très détaillés à Siena que vous trouverez ici
Siena


On a fait un arrêt café au Nuovo Caffè Greco et j'ai eu le plaisir en sortant de là de tomber sur Chiara, notre guide lors de mon précédent séjour en Toscane. En plus c'est elle qui m'a reconnue ! Cela m'a vraiment fait plaisir d'échanger quelques mots avec elle.


Ensuite nous partons à San Gimignano, situé entre Florence et Siena. C'est une ville médiévale bien conservée, dominée de 14 tours carrés. 
Notre chauffeur accompagnateur nous avait indiqué 2 adresses où l'on mange la meilleure glace du monde. Nous avons pris notre glace à la Gelateria dell'Olmo, car la queue devant la Gelateria Dondoli était trop longue !
Gelateria dell'Olmo

Gelateria dell'Olmo
Gelateria Dondoli

Piazza della Cisterna
Piazza della Cisterna
J'ai pu quand même faire quelques photos du paysage toscan. Parfois cela relève d'un exploit, car celle-ci a été prise à l'intérieur du bus.



Nous rejoignons notre hôtel vers 20 h pour notre repas du soir. Comme plat principal j'avais opté pour une viande accompagnée d'une purée de pommes de terre.

Lire la suite