Nombre total de pages vues

dimanche 26 février 2017

Séjour en Toscane - Siena

Samedi 22 octobre 2016

Nous quittons Pisa et nous rendons à Siena en train où nous arrivons en fin de matinée. Le train n'est vraiment pas cher en Italie, 6 € pour un trajet de 2 heures. Le temps de nous installer à l'Hotel Alma Domus et nous partons à la recherche d'un restaurant. 2 personnes du groupe avaient de très bons souvenirs du Restaurant Bagoga Grotta di Santa Caterina et j'ai suivi leur conseil.

Le cadre est très sympa, idem l'ambiance. C'est une adresse très connue des habitants de Siena. J'ai commandé un menu qui était copieux. Mais j'avais oublié de noter les noms de plats.
J'ai donc envoyé un mail au restaurant et quelle ne fut pas ma surprise de recevoir une réponse dans les 10 minutes qui ont suivi ma demande :



"Buonasera

Grazie a lei, mi fa piacere che la nostra cucina sia stata si suo gradimento

I piatti che ha fotografato sono

1) rigatoni alla zozzona ( salsa di cipolla rossa di Certaldo cotta a fuoco lento e panna)

2 scaloppina alla grotta ( vitello con una salsa di ricotta e spinaci )

3)patate novelle al forno

4) torta di riso con macedonia di frutti di bosco

Se vuole sul nostro sito trova tutte le informazioni www.bagoga.it 

Grazie

A presto

Francesco" 

Si on ne veut pas se tacher en mangeant des spaghettis mieux vaut utiliser une serviette !
Et voici mon choix avec les noms des plats que m'a donnés Franceso :
Rigatoni alla zozonna (salsa di cipolla rossa di Certaldo cotta a fuoco lento e panna)

Scaloppina alla grotta (vitello con una salsa di ricotta e spinaci)

Patate novelle al forno

 Torta di riso con macedonia di frutti di bosco
Je peux vous recommander ce restaurant qui fera partie de mes bonnes adresses.
Ici la statuede la lupa senese devant il Duomo de Sante Maria Assunta à Siena
Et voilà, partout où je me suis promenée j'ai vu une statue de la Louve avec Senius et Aschius, fils de Remus. Cette représentation mythologique commémore la fondation de la ville de Sienne par les fils de Remus, assassiné par son frère Romulus au moment de la fondation mythique de la ville de Rome. Ainsi, après le meurtre de leur père, les deux frères fuirent leur oncle  emmenant la louve qui avait nourri et protégé leur père et leur oncle. Ils atteignirent une vallée où ils décidèrent de s’établir. Ainsi fut fondée la ville qui prit le nom de l’aîné des deux frères : Senius, qui devint Siena.
Piazza del Campo avec il Palazzo Pubblico
L'après-midi nous avons rendez-vous avec Chiara, notre sympathique guide à Siena à la Piazza del Campo.
Et voilà encore la lupa senese (la louve de Sienne)... à l'angle du Palazzo Pubblico

Piazza del Campo

La fontaine : Fonte Gaia sur la Piazza del Campo

Nous visitons avec elle l'après-midi La Cathédrale Notre Dame de l'Assomption, ou Santa Maria Assunta en italien, en 2 étapes, car lors de notre première visite une partie de la cathédrale était fermée et Chiara a négocié pour nous que nous puissions enter une deuxième fois avec le même ticket, ce que nous avons fait le lendemain. Je publierai un article à part sur ces 2 visites, car la Cathédrale mérite bien un article dédié à elle.


Le soir nous avions décidé de manger dans un des restaurants à proximité de notre hôtel. Avant de faire notre choix j'ai fait le tour des restaurants du coin. Tous étaient complets. Oui, nous sommes samedi soir et tous m'ont dit qu'il fallait réserver. Malgré la crise, les italiens ne se privent pas de sorties et de restaurants. Il y avait la queue devant chaque restaurant. Nous avons eu la chance de finir par trouver une table pour 4 à la Pizzeria di nono Mede. Je crois que j'ai bien fait de commander seulement une pizza, car ce que j'ai pu lire les gens du coin apprécient moyennement ce restaurant qu'ils appellent attrape-touristes.
Pizzeria di nono Mede

Ma pizza était quand-même bonne. Et je voudrais ajouter un point positif. Avant qu'on soit servis j'ai fait tomber ma fourchette parterre. Je l'ai ramassée et essuyée avec ma serviette. Je ne sais comment le serveur s'en est aperçu, mais à un moment donné il est revenu à notre table et a changé ma fourchette. Il m'a bluffée.





Je termine cet article avec une particularité bien italienne. Vous connaissez certainement ces enseignes des bureaux de tabacs italiens : Sali e Tabacchi : sel et tabac. Que vient faire le sel là dedans ? L'Etat italien a le monopole sur le tabac et dans le passé aussi sur le sel. Le sel se vend maintenant aussi dans les épiceries et supermarchés, mais reste également en vente aux bureaux de tabac. J'ai voulu en avoir le coeur net et j'ai demandé dans une tabaccheria s'il vendait du sel. Et en effet, le vendeur m'a montré un paquet de sel ! Il m'a expliqué que les bureaux de tabac ne vendent que du sel haut de gamme et qu'il avait toujours sa clientèle pour ce produit.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly