Nombre total de pages vues

mardi 31 janvier 2017

Asperges rôties aux tomates cerises et olives noires de Jamie Oliver

On trouve maintenant des asperges toute l'année, mais j'ai préparé cette recette au mois de juin. Il y a longtemps que je n'avais pas publié une recette de Jamie Oliver, donc il était temps. Celle-ci vient de son livre "La Cuisine de Jamie Oliver". Je crois bien que c'est son premier livre de cuisine qui m'a été offert par une amie. Depuis ma collection de livres de Jamie Oliver s'est agrandie !


Ingrédients :

1 kg de petites asperges fraîches pelées
120 g d'olives noies
20 tomates cerises bien mûres et sucrées
3 càs d'huile d'olive
1 gousse d'ail finement hachée
sel et poivre
quelques feuilles de basilic*
1 petite pincée de piment rouge sec haché

Préparation :

Préchauffer le four à 225°
Mélangez tous les ingrédients dans un saladier puis versez le tout dans une poêle ou sur une plaque à rôtir. Faites cuire au four pendant environ 10 minutes en mélangeant deux ou trois fois.
*je n'avais pas de basilic.


Recette du livre "La Cuisine de Jamie Oliver"

dimanche 29 janvier 2017

Arnhem quartier Schuytgraaf (Pays-Bas)

Quand je vous parle de mon pays d'origine je vous montre le plus souvent des lieux touristiques bien pittoresques. Mais il y a bien sûr d'autres endroits à y découvrir qui ne sont peut-être pas touristiques, mais quand-même typiquement hollandais. Avec ma soeur qui habite en Hollande nous avons fait des balades avec un groupe de marcheurs dans différents quartiers autour d'Arnhem. Au mois de novembre 2016 j'ai ainsi découvert un quartier nouveau qui s'appelle Schuytgraaf. Ce quartier est divisé en 25 sous-quartiers avec chacun leur identité et style d'architecture. Mais ce qu'ils ont en commun pour moi c'est ce style hollandais avec des rangées d'arbres bien droites, des cours d'eau, beaucoup de verdure et des jardins de jeux pour enfants. Un centre avec commerces et services est programmé.

On y trouve des maisons individuelles à louer ou acheter, mais aussi des immeubles de 5 étages. Dans quelques quartiers il est possible de construire son propre projet en respectant l'architecture du quartier. 








Dans ce quartier des maisons qui rappellent un peu celles du centre historique d'Amsterdam
Et celles-ci rappellent  plutôt les vieilles maisons des petits villages hollandais


Ici nous sommes dans le quartier "américain"
Les maisons modernes n'ont pas de volets et ce qui étonne les étrangers c'est que souvent les néerlandais n'ont même pas de rideaux devant les fenêtres ou s'ils en ont ils ne le ferment pas. J'aime bien espionner l'intérieur pour voir comment il est meublé. 


Celles-ci font penser au style de la Louisiane
Nous avons terminé notre balade dans la ferme De Buitenplaats pour prendre un café et pâtisserie. 


Cette ferme offre à des personnes handicapées la possibilité de pratiquer une activité (servir dans le restaurant, fabriquer des bougies, etc.) et elle les assiste à trouver un emploi rémunéré.

Et puis je veux vous montrer encore quelque chose que j'ai découvert dans le centre ville d'Arnhem : des feux piétons "gay friendly" à l'instar de l'Autriche et également les tracés couleurs gay parterre sur le passage piéton. 




vendredi 27 janvier 2017

Crevettes frites aux épices de Claudia Roden


Voilà encore un livre de cuisine qui m'a été offert ! "La vraie cuisine de méditerranée toute simple" de Claudia Roden. 

Je peux dire que j'ai de la chance d'avoir des amies qui connaissent bien mes goûts. Dès qu'on ouvre le livre on a envie de tout préparer, car les recettes sont appétissantes et surtout très simples. 

Voici la première recette de ce livre que j'ai préparée. Cette manière de cuisiner les crevettes d'origine marocaine est rapide et donne un résultat délicieux.

Ingrédients :

600 g de crevettes entières ou 300 g de queues de crevettes décortiquées
4 càs d'huile d'olive vierge extra
4 gousses d'ail écrasées
3/4 càc de gingembre en poudre
2 càc de paprika
1,5 càc de cumin en poudre
une bonne pincée de piment en poudre ou de poivre de cayenne
5 càs de coriandre fraîche ou de persil plat ciselé

Préparation :

Pour décortiquer les crevettes, séparez la tête en la tordant et tirez sur la queue
Ouvrez ensuite la carapace sur toute la longueur et retirez-la (laissez le bout de la queue attachée pour une présentation plus soignée)
Si vous voyez un filet noir le long du dos, incisez-le avec un couteau pointu et ôtez-le

Faites chauffer l'huile avec toutes les épices dans une grande poêle à frire, pendant quelques secondes, jusqu'à ce que le parfum se dégage
Ajouter les queues de crevettes et faites-les rissoler rapidement sur feu moyen en les retournant pendant une minute jusqu'à ce qu'elles deviennent roses
Ajoutez la coriandre ou le persil en fin de cuisson

J'ai accompagné les crevettes de tomates à la provençale.

mercredi 25 janvier 2017

Séjour en Toscane - Balade à vélo à Lucca

Vendredi après-midi 21 octobre 2016


Luisa nous a proposé de louer des vélos et de faire le tour des remparts de Lucca. J'étais tout de suite partante ! Evelyne nous a rejointes et nous sommes parties à 3. Nous nous sommes régalées, même si le vélo d'Evelyne a déraillé une fois, mais elle a été tout de suite secourue par un italien qui lui a remis la chaîne. Au bout de quelques minutes je me sentais déjà à l'aise sur le vélo et tout en pédalant j'ai pris Evelyne et Luisa en photo. Les remparts mesurent 12 mètres de haut, sont larges d’environ 30 mètres à la base, et s’étendent sur plus de quatre kilomètres. 
A droite le centre historique
La Mura est un endroit calme et reposant avec en plus une découverte panoramique d'un côté du centre historique et de l'autre de l'extérieur de la ville.
Extérieur de Lucca

A plusieurs endroits on peut prendre une sortie pour descendre dans le centre historique. 
Une de nos covoyageuses nous a vu descendre de la mura et nous a photographiées. 

Nous remontons sur les remparts et croisons joggeurs, promeneurs et joueurs de dominos.




Nous redescendons à la Porta Elisa et comme nous avons brûlé pas mal de calories on estime qu'il faudra reprendre des forces pour la suite de notre tour en nous offrant une bonne glace italienne.


Le glacier nous montre qu'il fabrique lui-même les cornets :


Assises sur un petit muret nous savourons notre glace en observant le va-et-vient à la fontaine où les habitants remplissent d'eau leurs bouteilles.



Arianna nous avait parlé d'une spécialité de Lucca "La Torta coi becchi", la tarte aux becs que je voulais bien sûr déguster et nous avons eu la chance d'en trouver dans une pâtisserie. C'est une tarte sucrée à base de légumes : blettes, épinards et de raisins secs et pignons de pin. Nous l'avons dégustée dans le train en rentrant le soir à Pisa. Un délice. J'ai préparé la torta à la maison, voici la recette.

La tarte que nous avons achetée
Ce qui ne se voit pas sur ma photo est la décoration en forme de becs (becchi) de la pâte comme sur cette photo que j'ai trouvée sur internet :

Torta coi becchi

Evelyne et Luisa vérifient combien de temps il nous faut pour arriver chez le loueur de vélos pour qu'on soit à l'heure à la gare. Nous quittons Lucca pour retourner à notre hôtel à Pisa, d'où nous partirons le lendemain direction Siena ! Mais pas sans avoir fait un tour le soir au Pisa food and wine festival.

lundi 23 janvier 2017

Fromage fort avec des restes de fromage


Souvent je me retrouve avec des restes de fromage au frigo : un bout de camembert séché, un sachet de gruyère entamé, un morceau de gouda... Depuis quelque temps j'avais déjà pris l'habitude de râper les restes de gouda et de les conserver au congélateur. Très pratique pour par exemple un gratin.
Mais voici une belle recette qui vous plaira sans faute : le fromage fort. Il s'agit d'utiliser tous vos restes de fromage, d'y ajouter pour l'onctuosité un fromage crémeux style St.-Moret, Philadelphia ou Kiri, de l'ail, du vin blanc et quelques épices.
Dans ma recette j'ai mélangé gouda, un morceau de ricotta qui était fraîche au départ, mais qui s'était durcie à la longue, un peu de tome, très peu de roquefort déjà un peu avancé, car ce fromage risque de trop dominer, et un peu de parmesan. Pour le gouda et le parmesan il faut d'abord enlever la croûte. Chaque fois votre fromage fort aura un autre goût selon les fromages utilisés.

Ingrédients :

225 g de restes de fromages
30 à 60 g de fromage crémeux (style St.-Moret, Philadelphia, Kiri..) pour l'onctuosité
60 ml de vin blanc sec
1 gousse d'ail émincée
une bonne pincée de poivre noir moulu
une pincée de poivre de cayenne ou de piment d'espelette
1 càs de ciboulette ou de persil 

Préparation :

Couper les fromages en morceaux et mélanger dans votre robot avec le fromage crémeux, le vin, l'ail, le poivre noir et le poivre de cayenne ou le piment d'espelette
Bien malaxer dans votre robot afin d'obtenir un mélange crémeux sans morceaux
Ajouter en dernier la ciboulette ou le persil en appuyant sur le bouton pulse
Réserver ce mélange couvert d'un film alimentaire au frigo le temps qu'il se durcisse un peu

Pour servir garnir d'un peu de ciboulette ou persil et le cas échéant d'un peu de poivre noir moulu supplémentaire
Servir avec du pain grillé, des toasts ou des pommes de terre cuites au four
Tartiné sur une tranche de pain complet passée sous le gril : un délice !


Avec cette recette je participe au défi du site "recettes.de" : cuisiner avec des restes :

samedi 21 janvier 2017

Perpignan Art Déco



Bien sûr j'avais remarqué qu'à Perpignan de beaux immeubles Art Déco se suivent le long du Boulevard Wilson, mais je ne m'étais jamais rendu compte que la ville foisonne de tant de bâtiments Art Déco. C'est un jour en faisant un tour à l'Office de Tourisme que j'ai découvert des photos de cette architecture à Perpignan. Depuis quelques années l'Office de Tourisme organise des visites de la ville avec ce thème.
Philippe Latger, Perpignanais, pendant un séjour à Miami, y a découvert L'Art Déco et il a ainsi compris sa ville où il est né et a grandi. Il a dénombré pas moins de 1000 immeubles Art Déco répartis sur plusieurs quartiers de Perpignan. Considérant qu'il s'agit d'une attractivité touristique, dont Miami a su tirer profit, il a créé une association PAD pour promouvoir cet art chez nous.  

J'avais l'intention d'en faire un reportage photo et quand j'ai appris que l'Office de Tourisme organisait des visites guidées Art Déco et qui plus est l'Association Les amis du vieux Canet l'avait programmée pour ses membres j'ai sauté sur l'occasion. Au mois de mars nous avions rendez-vous au pied du Castillet où le petit train nous attendait. L'avantage du petit train est qu'on découvre en 1h30 plusieurs quartiers de la ville sans se fatiguer. L'inconvénient étant qu'il est difficile de faire des photos, le chauffeur ne s'arrêtant pas pour me faire plaisir...

L'Art Déco se distingue par des formes géographiques, le style paquebot streamline avec hublots, bastingages et bow windows. 
La Maison rouge a été construite sur une tour du rempart médiéval.

Tour des remparts

Le jour de la visite j'avais désactivé par erreur le GPS de mon appareil photo et je suis incapable de donner les adresses des photos dans cet article.
Ici vous trouverez des centaines de photos avec les adresses précises.
Et à la fin de cet article une vidéo avec des photos de Philippe Latger qui donne un bel aperçu du patrimoine Art Déco impressionnant perpignanais.