Nombre total de pages vues

vendredi 5 février 2016

Salade de maïs, avocats et tomates


Jusqu'ici j'utilisais toujours du maïs en boîte, car je pensais qu'il fallait encore cuire ou griller le maïs frais. J'ai donc appris par ma soeur qu'on peut utiliser le maïs frais tel qu'on peut le trouver dans le commerce. Cette recette de salade est donc préparée avec du maïs frais.

Ingrédients :

2 à 3 épis de maïs
350 g de tomates cerises
1 avocat mûr
1/2 concombre épluché sans les graines
quelques feuilles de basilic ou persil
poivre noir du moulin
2 càs de vinaigre de vin
4 càc de moutarde de Dijon
1 à 2 oignons de printemps émincés
1 càc de sel de mer
7 càs d'huile d'olive

Préparation :

Nettoyer les épis de maïs en enlevant les feuilles et les fils
Couper les graines des épis à l'aide d'un couteau
Couper les tomates en deux
Nettoyer l'avocat et couper en morceaux
Couper le concombre en morceaux de la même taille
Dans un saladier mélanger les graines de maïs, les tomates, l'avocat et le concombre, ajouter le basilic ou le persil et poivrer
Pour la vinaigrette mélanger le vinaigre, la moutarde, l'oignon, le sel et l'huile d'olive
Verser la vinaigrette sur la salade

Selon vos goûts vous pouvez ajouter des olives, des poivrons crus ou grillés, de la feta ...

mercredi 3 février 2016

Naples 2015 - Decumano Inferiore et Maggiore

Retour à mardi


Mercredi 23 septembre 2015 journée

Aujourd'hui nous visitons la ville en compagnie de notre jeune guide Laura Cesarini, historienne de l'art.




Pas loin de notre hôtel se trouve un des immeubles de la période fasciste dont Naples est riche : La Regieposte.

Obelisco dell'Immacolata


Chiesa del Gesù Nuovo
Je n'ai pas l'habitude de donner ici la description des églises que nous avons visitées, je ne suis pas historienne de l'art, et ce n'est pas l'objet de mon blog. Vous trouverez facilement sur internet toutes les informations utiles sur les monuments. 




Je regarde autour de moi pour voir si j'ai la chance de trouver des oeuvres de l'artiste français Žilda à Naples, mais je tombe sur des graffitis d'autres artistes. 
Quand j'ai interrogé notre guide elle m'a annoncé qu'elle connaissait les oeuvres de Žilda et elle croyait se souvenir qu'il y en ait une à Santa Chiara, où nous nous rendons. 
Et voilà j'ai la surprise de découvrir un endroit que j'ai reconnu tout de suite à Santa Chiara (voir mon article sur Santa Chiara de 2014) : le mur et l'arbre où Žilda avait apposé dans le passé un de ses dessins. Lors de notre visite le dessin avait hélas déjà disparu.

Mais ci-dessous l'oeuvre de cet artiste français à Santa Chiara avant qu'elle ait disparu par la pluie et le vent. 



C'est un artiste qui dessine sur du papier répliquant les grandes oeuvres classiques pour donner à ces lieux une nouvelle âme, une nouvelle émotion...
Une des villes où il a affiché beaucoup de ses dessins est Naples. Il ne s'agit donc pas de graffitis. Avec par conséquent l'inconvénient (d'après moi) d'une vie éphémère de ses oeuvres. Quand je lui ai posé la question si cela ne le frustrait pas voici ce qu'il m'a répondu : 

Ciao Clémentine,
merci pour ton enthousiasme. tu m'excuseras, je ne suis pas en mesure de te dire précisément quelles peintures peuvent bien résister au temps et à l'hiver napolitain... je peux te dire que "Meditation" dans l'église de la Scorziata existe toujours mais n'est plus "observable" depuis les grilles depuis qu'une haute plaque de métal bouche l'entrée.non, aucune "frustrations" concernant la vie très brève de mes installations. ce qui compte pour moi, c'est qu'elles puissent prolonger leur existence dans le souvenir et l'imaginaire des gens.mais d'ici l'automne je retournerai à Naples avec de nouveaux travaux...pour l'heure, je retrouve ma Bretagne natale ;)voilà, j'espère avoir répondu à tes questions.bonne journée à toi.Žilda

Si cet artiste vous intrigue alors regardez ce reportage diffusé sur Arte :



Ou ci-dessous celui sur ses peintures à Rome représentant des images des films de Pasolini.
Je n'ai pas eu la chance d'en voir "en vrai" ni à Rome ni à Naples.



Depuis quelques mois son livre est en vente à la Fnac.

Nous partons visiter il Palazzo Venezia, et notamment ses jardins. Une de nos co-voyageuses nous fait le plaisir de jouer un morceau de piano.

Dans ce jardin paisible du Palazzo Venezia on ne se croirait pas au centre historique bruyant de Naples.



Nous continuons notre balade jusqu'au Largo Corpo di Napoli où se trouve la statue Dio Nilo.
Dio Nilo
Cette statue a beaucoup voyagé et perdu sa tête à plusieurs reprises.
Ainsi, au 15ème siècle, en l'absence de la tête qui avait disparu, on la pris pour un personnage féminin, allaitant des putti (petits enfants), symbole de la ville nourricière : de là provient l'appellation "Corpo di Napoli" - Corps de Naples -, également donnée parfois à la statue et à la petite place où elle est aujourd'hui située.
Ces perruches sont capables de tirer les numéros gagnants du loto ! En échange d'une cigarette ce jeune homme demande à ses oiseaux de me donner les bons numéros. Sauf que je n'ai pas joué.

Nous avons bien sûr fait un tour dans la rue des crèches, la Via Gregorio Armeno, mais j'en ai déjà parlé l'année dernière ici.
Chiachierare davanti alla bottega 
Laura nous amène à l'église la plus étrange de Naples que nous n'avons pas pu visiter malheureusement à cause des travaux en cours : la Chiesa di Santa Maria delle Anime del Purgatorio ad Arco dans la Via dei Tribunali. La construction de cette église a été financée par la noblesse de Naples à l'attention des morts, en particulier ceux fauchés par les épidémies de peste qui n'ont pas pu avoir une sépulture chrétienne et dont les âmes demeurent donc au purgatoire.

Le plus étonnant et remarquable est le sous-sol de l'église, où se pratique encore le fameux culte des âmes au purgatoire, rite populaire fortement ancré à Naples. Ici, les crânes sont vénérés : placés dans de confortables niches, parfois sur des oreillers, les Napolitains attendent qu'ils produisent leurs miracles. Les âmes des morts en attente du paradis dans la tradition napolitaine affectent l'existence et sont considérées comme des êtres bienveillants qu'il faut honorer et respecter et vers lesquels on se tourne pour demander de l'aide ou une faveur.
Le crâne de Lucia est en particulier réputé pour intercéder en faveur d'un mariage ou d'une naissance.


Photo du crâne de Lucia trouvée sur internet
Si un jour je retourne à Naples je visiterai sans faute le sous-sol de cette église.

Nous poursuivons notre balade avec la visite du Duomo di Napoli qu'on appelle aussi Duomo San Gennaro, le patron de la ville de Naples. Dans cette cathédrale chaque année lors de la fête du patron des Napolitains un miracle se produit : le sang de San Gennaro contenu dans un reliquaire se liquéfie ! En 2015 le sang ne s’est liquéfié qu'à moitié en présence du Pape François. « Il semble que le saint ne nous aime qu’à moitié », a toutefois plaisanté le Pape, avec son sens de l’humour habituel.

Duomo San Gennaro
Il est temps de revenir à des choses moins miraculeuses, quoique ... Nous déjeunons à l'antica trattoria Da Carmine dans la Via dei Tribunali. J'ai commandé des spaghetti alle vongole et pour moi c'est quand-même un petit miracle comment les italiens arrivent à préparer des merveilles avec si peu d'ingrédients. Pour moi la cuisine italienne est une des meilleures du monde avec la cuisine française et chinoise.


Notre balade guidée de la matinée est terminée, mais une sortie spéciale attend Claudine et moi avec une dame que nous avions rencontrée en Italie en 2014.

A suivre ...

lundi 1 février 2016

Poitrine de porc Piri Piri de Jamie Oliver


I
Ingrédients :

6 feuilles de laurier
1 càc bombée de paprika fumé
1 càs d'huile d'olive
1,2 kg de poitrine de porc avec la peau
2 oignons rouges
1 patate douce
4 gousses d'ail
2 piments rouges frais
1 càs de vinaigre de vin rouge
700 ml de sauce tomates
2 tiges de romarin frais

Préparation :

Préchauffer le four à 200°
Enlever la tige au milieu des feuilles, puis écraser les feuilles avec du sel dans un mortier afin d'obtenir une pâte
Ajouter le paprika fumé et l'huile
A l'aide d'un cutter quadriller la graisse à des intervalles de 1 cm sans couper la viande
Frotter la viande avec l'huile aux lauriers en la faisant bien pénétrer entre les incisions
Éplucher et couper grossièrement les oignons et la patate douce
Éplucher les gousses d'ail et émincer
Couper les piments en deux, enlever les graines et émincer
Mettre tous les légumes dans un plat four et poser la viande dessus

             

Enfourner et cuire 45 minutes
Sortir le plat du four et mettre la viande provisoirement dans une assiette
Verser le vinaigre et la sauce tomates dans le plat ainsi qu'un peu d'eau
Mélanger et remettre la viande dessus
Baisser la température du four à 170° et cuire encore 1,5 heure
20 minutes avant la fin de la cuisson sortir la viande et dégraisser la sauce et réserver la graisse dans un bol
Enlever les feuilles du romarin des tiges et disposer sur la viande
Remettre la viande au four pour le temps restant ou jusqu'à ce que la viande soit bien dorée et la sauce réduite



samedi 30 janvier 2016

Féria de Céret 11 juillet 2015

Même si l'année dernière j'avais déjà assisté à ces festivités à Céret j'avais envie d'y retourner cet été avec quelques amis qui n'y étaient jamais allés.

Avec l'expérience de 2014 je savais maintenant quel était le meilleur endroit pour voir passer les Abrivados et nous avons pu profiter du spectacle installés confortablement à une terrasse de café.

Voici encore quelques photos et une vidéo. Pour un reportage plus complet voir mon article de l'année dernière.








jeudi 28 janvier 2016

Moussaka


Je n'ai pas réussi à mettre la main sur la recette de Moussaka que j'ai préparée régulièrement dans le passé et en cherchant sur internet je suis tombée sur celle de Samar que j'ai trouvée très bonne et qui doit est semblable à celle que j'avais l'habitude de faire.

Ingrédients :


500 g de viande hachée (j'ai utilisé du boeuf)
2 oignons finement hachée
2 c-a-soupe d'huile d'olive
1 feuille de laurier
1 grosse boite de tomate (800 g)
4 gousses d'ail
2 brins de thym frais
3 aubergines coupées en tranche fines de 1 cm approximativement
sel, poivre
huile d'olive
persil ciselé
fromage râpé tel que Kefalotyri ou du parmesan

Pour la sauce béchamel :

50 g de beurre
50 g de farine
5 dl de lait
une pincée de noix de muscade

sel et poivre

Préparation :

Chauffer de l’huile d’olive dans une casserole à fond épais à feu moyen.
Ajouter les oignons et laisser revenir 2 minutes.
Ajouter l’ail et les herbes et laisser cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que les oignons soient translucides.
Ajouter la viande hachée faire cuire 10 minutes en détachant la viande en s’aidant d’une fourchette en bois.
Ajouter les tomates et porter à frémissement durant 3 heures.

Entre temps préparer la sauce béchamel :
Faire fondre le beurre à feux doux dans une casserole
Ajouter la farine et mélanger à l'aide d'une cuillère en bois
Pour être sûr de ne pas avoir de grumeaux utiliser plutôt un fouet
Ajouter petit à petit le lait préalablement préchauffé sans arrêter de fouetter la sauce
Laisser cuire environ 10 minutes à petit feu, pour ce plat la sauce doit rester un peu fluide
Ajouter à la fin le sel, poivre et noix de muscade


Préchauffer le four 180 C
Couper les tranches d’aubergines et saupoudrer de sel. Laisser les aubergines se dégorger durant 15 minutes. Rincer les aubergines afin de retirer l’excès de sel. Essuyer délicatement avec du papier avant de les frire des deux cote. Déposer sur un papier absorbant.
Graisser le fond du plat. Déposer 2 louches de sauce au fond d’un plat de (22×33 cm).
Déposer les tranches d’aubergine de façon à recouvrir la sauce. Parsemer de fromage râpé.
Recouvrir de la moitié de la sauce et ajouter la moitié de la béchamel.
Répéter le même procédé et finir par une couche de béchamel.
Saupoudrer de fromage râpé.
Couvrir le plat de papier aluminium et cuire durant 30 minutes.
Retirer le papier aluminium et continuer la cuisson durant 15 minutes.
Retirer du four, saupoudrer de persil ciselé et servir chaud.

mardi 26 janvier 2016

Les patios gourmands à Perpignan 2015


L'Office du Tourisme de Perpignan organise pendant l'été des balades gourmandes dans le centre historique de la ville. Une conférencière raconte l'histoire de chaque monument visité pendant qu'une dégustation de spécialités catalanes nous est proposée. Nous avions déjà fait cette balade en 2011. Dans l'article de 2011 vous trouverez plus d'informations sur les lieux visités. Cette fois-ci je vous parlerai un peu plus des producteurs qui ont participé à cette soirée. J'ai reproposé cette balade aux membres du Cercle Néerlandais Catalunya ainsi qu'à d'autres amis de Perpignan qui ignoraient cette animation. 

La balade démarrait cette fois-ci à l'ancien évéché. 
Ici on nous sert l'apéritif avec des olives, amandes et plusieurs légumes présentés par l'Association Jardin de Perpignan. Sur leur site vous pouvez commander la production non seulement de fruits et légumes, mais également des fromages, miels, viandes etc. Ou alors vous vous rendez à leur boutique "Le Drive d'Aqui", 325, Avenue de Milan à Perpignan.





Vue sur la cathédrale St.-Jean et le Campo Santo.
A l'hôtel de Ville nous avons dégusté la charcuterie de la Guilde des Artisans Charcutiers Catalane et les coques catalanes salées présentées par l'Association des artisans boulangers pour la promotion des coques catalanes. Les vins servis à chaque halte sont du Mas Alart à Saleilles. Frédéric Belmas nous a accompagnés tout au long de la soirée avec différents vins de sa gamme en accord avec les mets dégustés.
Frédéric Belmas du Mas Alart

Statue de Maillol à l'Hôtel de Ville.
La Mise en musique de la soirée est assurée par le musicien Ives Gras. Soirée rythmée par des airs médiévaux et catalans au son des différents instruments traditionnels. Pour voir et entendre d'autres instruments cliquez ici.
Au Palais des Corts un grand choix de fromages de chèvre de la fromagerie de Caixas nous attend. Situé sur les contreforts du Canigou, un élevage en agriculture biologique d'une cinquante chèvres alimentées uniquement de façon naturelle par la garrigue locale.
Et tout comme en 2011 nous terminons la balade gourmande à l'Hôtel Pams où nous avons pu déguster les coques catalanes sucrées et les fruits de la région.


Sur le site http://www.perpignantourisme.com/ vous trouverez toutes les balades organisées par l'Office du Tourisme.

dimanche 24 janvier 2016

Parmentier de confit de canard au foie gras


Combien de fois j'oublie de prendre en photo le plat que j'ai préparé ! Aujourd'hui je triche un peu car la photo que je joins à cet article est celle d'une autre recette, mais le présentation est identique.

J'ai improvisé un peu en mélangeant plusieurs recettes.

Ingrédients pour 1 personne :

1 cuisse de canard confite
1 oignon doux des Cévennes
40 g de foie gras cru
200 g de racines de cerfeuil
quelques feuilles d'estragon
beurre
poivre

Préparation :

Réchauffer la cuisse de canard confite et récupérer la graisse
Dans cette graisse faire compoter l'oignon doux coupé en menus morceaux sur feu doux jusqu'à ce qu'il soit bien doré
Éplucher les racines de cerfeuil et cuire dans l'eau
Enlever la peau et les os de la cuisse de canard et effilocher la chair
Préchauffer le four à 190°
Poser la chair du canard au fond d'un ramequin ou un bol à gratinée
Couvrir avec le confit d'oignons
Couvrir avec le foie gras cru coupé en morceaux
Émincer les feuilles d'estragon
Quand les racines de cerfeuil sont cuites, les égoutter et écraser à la fourchette en mélangeant avec un peu de graisse de canard ou de beurre et l'estragon, poivrer. Je n'ai pas salé car le confit de canard est déjà assez salé.
Couvrir les ingrédients avec la purée de cerfeuil et gratiner au four pendant 10 à 15 minutes.

vendredi 22 janvier 2016

Pêche à la traîne à Canet en Roussillon 2015



L'année dernière j'ai déjà publié un article sur cette pêche typiquement catalane que Canet en Roussillon propose aux touristes. Quand la production du programme de télévision néerlandais Campinglife m'a demandé des idées pour leur reportage à Canet je leur ai parlé entre autres de cette pêche à la traîne. Avec l'Office du Tourisme j'ai réussi à ce que cette animation puisse avoir lieu pendant le court séjour de 3 jours de l'équipe de télévision. Je sais que l'Office du Tourisme a dû bousculer leur programme d'animation, mais je pense que cela en valait la peine pour la promotion de Canet aux Pays-Bas. 
L'équipe technique est déjà présente sur le lieu
Cette pêche rustique est pratiquée depuis toujours à Canet en Roussillon. Son principe consistait à déployer un filet porté par une barque à environ 300 m du rivage et de le hisser ensuite depuis la plage à la seule traction des bras. Cette manoeuvre délicate et très physique nécessitait les efforts conjugués et synchronisés d’environ 200 personnes. Il était en effet indispensable que la poche de mailles reste parallèle au rivage, pour ne pas laisser échapper le poisson. A l’arrivée sur la plage, les nombreuses captures étaient partagées entre les participants qui recevaient leur part ou pignatte.  Aujourd'hui cette pêche à la traîne est organisée pour les touristes pendant les mois d'été.
L'animateur Sander assiste à la pêche avec une famille néerlandaise en vacances à Canet.




Ce ne fut peut-être pas une pêche miraculeuse, mais elle a été distribuée aux numéros gagnants des participants. Les pêcheurs ont apporté quelques cagettes de poissons supplémentaires qu'ils ont distribués aux touristes. 
Sander écoute attentivement si son numéro est le numéro gagnant

Le programme sera diffusé sur RTL 4 Pays-Bas les samedis 23 et 30 janvier et le 6 février 2016 à 18h55.

mercredi 20 janvier 2016

Marché aux truffes à Montner 2016

Pierre-Louis Marin ouvre la vente des truffes à Montner
Quand on regarde fidèlement "On n'est pas couché" le samedi soir et que l'on sait que ça se termine vers 3 heures du matin, il est difficile de se lever le dimanche matin pour être à 11 h à Montner, à une quarantaine de kilomètres de mon domicile pour assister à la vente des truffes. A 11 h pile la vente des truffes démarre et si vous arrivez 10 minutes plus tard, c'est trop tard : plus une seule truffe de disponible. Eh bien, I did it ! Je suis arrivée à 10h50, le temps de me garer et de me rendre à pied au lieu de la vente. Cette année c'est Pierre-Louis Marin, chef étoilé Michelin du restaurant l'Auberge du Cellier à Montner, qui a donné le signal de départ de la vente. 



J'ai été étonnée que la vente se soit passée dans de très bonnes conditions, il y en avait pour tout le monde. Le prix était fixé à 1000 € le kilo. 

J'ai pu me procurer 2 truffes de bonne qualité. S'il y avait un peu moins de cohue cette année, je pense que c'est parce que durant les mois de décembre et de janvier chaque week-end était organisé un marché aux truffes dans les villages de la région. Il y aura encore quelques autres marchés ce mois-ci.




Il y avait aussi un petit marché de producteurs et j'ai eu le plaisir de revoir Didier Vilardell qui vend ses produits de cochons élevés en liberté à la montagne. 




Le camion de Didier Villardell
J'ai acheté de la saucisse et un filet mignon. En plus il avait installé un joli chalet où il faisait griller le porcelet. Je n'ai pu résister, ça sentait tellement bon et j'ai acheté un morceau de rôti de porcelet sans os. Je me suis régalée avec ce morceau de viande accompagnée d'un écrasé de topinambours et pommes de terre.

Pour plus d'informations sur ses produits cliquez sur Les Délices de la Boulzane

Il vendait également des poulets de la ferme d'Arsa à Sournia que je dois visiter un jour sans faute.

J'ai mis mes truffes dans un bocal avec des oeufs et aussi dans une boîte avec du riz en vue d'un risotto aux truffes. 


Je ferai également un beurre aux truffes. Avec 2 truffes on peut préparer plein de bonnes choses ! J'ai mis quelques tranches de truffes dans un bon camembert au lait cru coupé en deux disques selon la recette de Jean Plouzennec.
La truffe, c'est peut-être un produit de luxe, je l'admets, mais en l'utilisant pour plusieurs préparations on se régale plusieurs fois et on peut très bien congeler une truffe pour les préparations futures. En cliquant ici vous trouverez plusieurs recettes.

Mes achats à Montner

Le roti de porcelet